Annales Akashiques sur... l'Amour de Soi et la Compassion

On nous dit de nous aimer nous-mêmes et de voir le divin en nous. Ce n'est pas toujours facile. Que pouvons-nous faire pour nous aider à ressentir vraiment le fait que nous sommes divins ?

Il faut premièrement reconnaître combien c’est simple, mais combien ce n’est pas facile. Ce n'est pas facile, mais c’est très simple. Le fait est que plus parvenez à simplement « être* », plus il est facile de discerner combien vous êtes véritablement divins. C'est une des raisons pour lesquelles certaines personnes abordent cette question en utilisant des techniques de méditation et certaines autres en travaillant au service des autres. Beaucoup de vos religions se concentrent sur l'une ou l'autre de ces deux voies.

En fin de compte, le chemin du service et le chemin de la contemplation vous mèneront tous les deux à vous connaître vous-mêmes comme un avec le divin. C’est simple, si vous voulez juste choisir cela, prenez un chemin et avancez. C’est finalement le but inévitable. Ce n'est pas facile à faire parce que tout ce qui vous a été enseigné est que vous êtes autre chose que divins. Chaque mot dur, chaque instant décevant, chaque nuit solitaire, a entortillé ou créé des défis immenses. Chacun de ces moments qui vous ont enseigné que vous êtes autre chose que divins, chacun d’eux a été insoutenable. Du point de vue de votre âme, ressentir l’impression de ne pas être divin fait mal. Cela vous brise le cœur. Vous tous avez ces blessures que vous transportez avec vous et ces blessures sont très gênantes. Ces blessures ressemblent à des petites croyances à l'intérieur de vous qui disent : « Je ne suis pas digne » ou « Je ne suis pas assez bien » ou « Je ne mérite pas qu’on m’aime ». Il y a un million de variantes et elles arrivent toutes avec un paquet d'émotions et tout un royaume de structures sociales et de soutien pour les maintenir en place. Ce n'est pas facile à faire, mais le chemin est très simple.

Certaines des choses que vous pouvez faire pour enclencher cette expérience d'être le divin comprennent des exercices qui sont comme des raccourcis pour y parvenir. L’un d’entre eux, pour ceux d'entre vous qui se sentent une affinité pour les enfants ou un amour pour les enfants, consiste à regarder des enfants et à vous autoriser simplement à ressentir cet amour pour eux. Allez quelque part pour regarder des enfants en train de jouer et laissez-vous juste sourire et vous en amuser. Un pas suivant est d'imaginer des adultes comme s’ils étaient des enfants et de vous laisser aller à ressentir de l'amour pour eux. Laissez-vous aller à ouvrir un peu d'amour pour eux, ce que vous n'auriez pas fait sans cela. Supposons qu'un adulte fasse une grosse erreur ou soit un peu irrationnel ou difficile à un moment donné, l’imaginer dans son moi-enfant rend beaucoup plus facile de lui pardonner son comportement et de lui donner cet espace pour faire cette erreur tout en conservant encore un peu d'amour pour lui dans votre cœur. Un prolongement de cela est de vous imaginer vous-même comme un enfant pour vous permettre d’étendre le même sentiment de pardon et de tendresse du cœur à vous-même comme à un enfant. En réalité, ce qui rend l'amour de soi si simple, c’est que vous n’avez rien à faire pour le trouver ou le créer. Tout ce que vous devez faire est de retirer les parties de vous qui l’ont oublié ou qui lui résistent. Lorsque vous vous imaginez comme un enfant, vous consentez à la tendresse et l'amour de soi existe dans cette tendresse. C’est aussi simple que ça. C'est un exercice qui peut vous aider. Une autre chose que les Gardiens veulent dire à propos de l'amour de soi, c'est que l'amour de soi est l'un de ces genres de choses magiques que vous n'avez pas à gérer parfaitement à chaque instant afin de l'obtenir. Parce que tout d'abord, vous l'avez tout le temps. C’est tout simplement enterré sous un paquet de blessures et de plaies, mais c’est toujours là. Vous n'êtes pas en train de passer à côté, c’est juste en-dessous du fouillis.

La deuxième chose à ce sujet, chaque fois que vous accédez à l’amour de soi — même si ce n'est que dans une occasion, même s’il vous glisse des mains dès que vous l’attrapez — c’est que ce simple moment fait une différence colossale. Il provoque des répercussions en chaîne dans votre vie toute entière et il rend cent fois plus facile l’accès à la prochaine fois. C'est un processus complètement non linéaire. Il fonctionne grâce à une sorte de dynamique exponentielle qui veut qu’une petite goutte d'amour de soi, un petit instant d'amour de soi, auront un effet exponentiel dans votre vie. Cela se construit réellement de soi-même. Il y a un mécanisme de feedback positif. Plus est grand le nombre d’occasions que vous avez d’éprouver l’amour de soi, plus il y a d’occasions disponibles pour davantage d’amour de soi. Savoir cela peut aider ceux d'entre vous qui sont en train de s’accrocher à une sorte de discipline stricte autour de ce lâcher prise. La discipline ne va pas vous servir. La discipline ne facilite pas l’amour de soi. La douceur, le pardon, le rire, voilà les choses qui facilitent l’amour de soi. Même dans votre pratique de la méditation — si le chemin contemplatif est celui que vous avez choisi — si vous abordez l’amour de soi par le biais de votre voie contemplative, lâchez le besoin d'une discipline sur ce chemin et autorisez-vous à vous endormir au beau milieu d'une méditation. Tant que vous vous efforcez d’être tendres, d'être doux, d’être protecteurs envers vous-mêmes, vous avancez sur la voie contemplative. Il n'y a pas de but à la voie contemplative, excepté d’atteindre ce point où vous aimez tout, et cela inclut vous-mêmes. Être durs avec vous-mêmes ne vous fera jamais avancer sur votre chemin contemplatif. Être indulgents avec vous-mêmes le fera toujours.

Quelles sont les formes de méditation utiles pour atteindre l’amour de soi ? Donnez-nous s'il vous plaît quelques méthodes spécifiques qui peuvent nous aider dans la découverte de notre amour pour nous-mêmes.

Étant donné ce que je viens de dire, c'est une bonne question. Il y a en a tellement ! Ils [les Gardiens NdT.] vont commencer par décrire une technique de méditation spécifique, qui est une visualisation guidée. Vous calmez votre esprit, vous utilisez n’importe quelle technique qui vous plait, vous vous concentrez sur votre respiration, vous imaginez de la lumière autour de vous, toutes ces techniques sont très bien. Utilisez une technique pour calmer votre esprit, pour vous asseoir ou vous allonger dans une position confortable et permettre à votre esprit de se calmer, lentement, en vous concentrant doucement sur votre respiration. Puis dans l'œil de votre esprit, imaginez quelqu'un que vous aimez et imaginez cet être cher debout devant vous et autorisez-vous à sourire avec énormément d'amour dans vos yeux en l'imaginant vous sourire. Permettez au sentiment d’amour dans votre cœur de croître. Imaginez, lorsque vous le regardez en imagination dans les yeux, que votre cœur se réchauffe et que cette chaleur se dilate de telle sorte que vous pouvez le rejoindre et l'en envelopper parce que vous pourriez l’étreindre avec la chaleur qui est dans votre cœur. Permettez à cette chaleur de vous atteindre par derrière et de s’enrouler derrière votre dos pour vous étreindre. Permettez à cette chaleur de s'étendre autour de vous afin d’imaginer que vous êtes dans un champ de lumière créé par cet amour que vous avez pour cette personne. Tandis que vous vous asseyez dans ce champ de lumière, tournez l’œil de votre esprit vers une image du sentier qui est devant vous. Permettez à votre imagination de se tourner vers ce sentier et, lorsque vous êtes prêt dans l'œil de votre esprit, levez-vous et commencez à descendre le sentier. Tout en descendant le sentier vous vous voyez il y a un an, debout sur le côté du sentier. Vous souriez à cette personne, vous la croisez et vous voyez cette personne, vous il y a un an, qui vous rend votre sourire.

En continuant à marcher vous vous voyez il y a deux ans, puis il y a trois ans. Tout en suivant ce sentier vous découvrez que vous passez devant des versions de vous-même de plus en plus jeunes. Vous êtes encore votre moi actuel en train de parcourir ce sentier, mais vous croisez ces êtres qui sont des incarnations qui étaient vous chaque année de votre vie jusqu'à présent, jusqu'à ce que finalement vous vous voyiez comme un jeune adulte, un adolescent ; vous remarquez les vêtements que vous portiez quand vous étiez enfant, comment sont vos cheveux. Autorisez-vous à sourire en voyant chacune de ces versions de vous-même, jusqu'à ce que vous arriviez finalement au bout du chemin où il y a un bébé, un précieux nouveau-né, parfaitement innocent, un enfant en bas âge. Autorisez-vous à vous asseoir pour tenir cet enfant en sentant combien il est innocent, pur, complètement vulnérable. Permettez à cet amour que vous avez construit dans votre cœur de s'étendre autour de cet enfant en sachant sans l'ombre d'un doute qu’il mérite tout l'amour et le soutien du monde. Il ne pouvait rien faire de mal parce qu'il était parfaitement bon tel qu’il était. Sachez alors que cet enfant, c'est vous. C'est exactement comme cela que vous étiez au moment de votre naissance. Laissez la lumière et l'amour de votre cœur s’étendre à nouveau autour de l'enfant, puis permettez à cette lumière et à cette radiance de s’étendre derrière vous pour vous entourer et vous donner cette même étreinte chaleureuse d’énergie aimante, tout en vous maintenant tous les deux dans cette lumière. Restez là jusqu'à ce que vous sentiez que vous êtes réunis. Lorsque vous êtes prêt, trouvez un endroit sûr pour l'enfant, quelque part dans l’œil de votre esprit, où il sera en parfaite sécurité et parfaitement soigné. Prenez soin de le coucher doucement. Invitez tous les Guides Spirituels et les proches que vous pouvez imaginer à venir prendre soin de cet enfant après votre départ, en sachant qu'il sera en parfaite sécurité, en sachant qu'il est parfaitement innocent.

Commencez à remonter le sentier pour vous retrouver en jeune enfant souriant puis étendez ce sentiment d'amour à vous en tant qu’enfant un peu plus âgé, en tant qu’adolescent, en tant que jeune adulte. Autorisez-vous à noter la beauté sur les visages de chacune de ces incarnations. Tandis que vous les croisez en suivant lentement le sentier, revenez à vous à votre âge actuel, assis dans un champ de lumière. Prenez à nouveau un moment pour ressentir cet amour dans votre cœur, pour reconnaître que tout est comme cela doit être et pour pardonner chaque étape de la voie en reconnaissant que, à tout moment, vous avez fait tout votre possible pour bien faire. Vous avez fait le mieux possible avec les ressources dont vous disposiez. Consentez à un sentiment de soulagement et de pardon. Tout en prenant une profonde inspiration puis en libérant ce souffle, vous permettez un sentiment de pardon, un sentiment de libération, dans la confiance que tout ce qui s'est produit jusqu'ici dans votre vie est en harmonie avec vos intentions et le but que vous voulez atteindre. Prenez une autre respiration profonde et constatez que vous êtes à nouveau dans votre corps, assis ou couché là où vous avez commencé, et poursuivez avec plusieurs respirations profondes qui réveillent votre esprit. Étirez votre corps et laissez-vous revenir à la conscience. Cette visualisation guidée peut être utilisée à n'importe quel moment, aussi souvent que vous le souhaitez. Vous pourriez l'enregistrer avec votre propre voix afin de l’écouter en étant guidé. Vous pourriez mémoriser les étapes et les suivre simplement dans l'œil de votre esprit. Vous pourriez la lire à haute voix pour un être cher et les conduire pour cette visualisation. Vous pouvez l’utiliser aussi souvent que vous le souhaitez.

Il y a de très nombreuses autres techniques de méditation qui aideront à faciliter l’amour de soi. Comme nous l’avons décrit précédemment, toute technique de méditation facilite cela. Certaines d’entre elles vous mèneront particulièrement à créer un sentiment d'amour et à le dédier au monde qui vous entoure. Par exemple, parmi tant d'autres, la pratique Bouddhique Tibétaine de Tonglen. Sachez que toute technique de méditation, pourvu que vous la pratiquiez dans un esprit d'amour et de tendresse envers vous, permettra de favoriser l’amour de soi.

Annales Akashiques d'Anne Duquesne

Commentaire (0)

500 caractères restants

Cancel or

www.fabiennekane.ch