Votre côté obscur est une partie très importante de votre nature humaine

Une des principales questions que les humains vont gérer dans les prochains mois est la nécessité de reconnaître, de traiter et de libérer leur part d'ombre. Le côté obscur est cet aspect de soi-même qui est généralement jugé inacceptable par la famille, la religion ou la culture dans lesquelles on grandit. En fait, c’est une partie très importante de la nature humaine et qui est nécessaire pour équilibrer l'aspect qui est jugé acceptable.

Votre monde illusoire opère selon les opposés — le bien et le mal, l'amour et la haine, la rapidité et la lenteur, etc. — et ces oppositions doivent être équilibrées pour permettre à l'harmonie de s’écouler. Ce qui arrive généralement, cependant, c'est qu'un côté est jugé « bon » et l'autre « mauvais », et le côté ou aspect qui est jugé mauvais est soit maintenu caché, soit enterré au plus profond des royaumes subconscients du mental. Cela provoque du stress et de la tension qui limitent considérablement vos capacités créatrices.

Quand vous regardez la vie et les œuvres de certains de vos plus grand créateurs, vous pouvez voir que leur côté ombre — inacceptable — a été très présent dans l’œuvre qu'ils ont créée, ainsi que dans leur vie quotidienne et leurs comportements. Et ce fait est soit ignoré, soit accepté avec condescendance comme le « prix » que les gens ont à payer pour leur « permettre » (à ces incroyables créateurs) de vous divertir avec leurs formidables talents et compétences. Mais il reste inacceptable pour quelqu'un d'autre de se comporter comme eux.

Ne pas reconnaître le côté obscur, ou ombre, mène à la psychose pour beaucoup. Les autres s'engagent avec leur part d'ombre et l'utilisent pour profiter des autres, et même pour les contrôler. Ceux qui ont un penchant religieux se réprimandent et se maltraitent souvent pour des pensées et des sentiments « mauvais » en raison de leurs croyances dans leur caractère inacceptable. Mais ces pensées et sentiments sont tout à fait normaux, ils sont une partie de votre identité humaine. Alors, observez-les sans agir sur eux — tenter de les supprimer les amène à intensifier leurs efforts pour attirer votre attention, ce qui pourrait vous conduire à être en guerre perpétuelle avec vous-mêmes — et équilibrez-les avec les aspects que vous considérez comme acceptables ou « bons ».

Lorsque vous vous autorisez à réfléchir sur ce qui a précédemment été jugé comme l'inacceptable, le mal même, cela devient beaucoup moins menaçant en vous, et vous découvrez que cela peut en fait vous aider dans votre prise de décisions en vous donnant une image beaucoup plus claire des enjeux et de l’état dans lequel vous vous sentez vraiment à leur sujet. Cela vous permet de vivre d'une manière équilibrée et créative, au lieu de suivre des chemins inflexibles que vous avez toujours suivis en croyant qu'ils sont évidemment et incontestablement corrects. Beaucoup d'entre vous se heurtent à de telles situations s’il ont des enfants, parce que ceux-ci remettent toujours tout en question, et que si vos demandes sont déraisonnables, ils vous le diront. Ensuite, soit vous devez utiliser la réaction de vos enfants pour ré-évaluer et ré-estimer vos exigences envers eux, ou vous pouvez insister de manière rigide parce que vous êtes le patron et qu'ils doivent faire ce que vous leur dites « ou sinon ! »

Souvenez-vous de votre propre enfance et combien les exigences et les règles parentales pouvaient être frustrantes. Maintenant, en regardant en arrière, vous pouvez voir que certaines d’entre elles avaient vraiment du sens, mais que beaucoup aussi n'en avaient aucun. Donc, ré-estimez, ré-évaluez, laissez aller les attitudes, les modes de pensée, les comportements inflexibles auxquels vous cédez, et savourez l’immense sentiment de liberté que cela vous donne. Chaque « devrait » devrait être mis en doute. Mais la plupart du temps les gens semblent juste les accepter et s’y conformer, ou les refuser et finir par se sentir coupables. Il en résulte de la fatigue et de la dépression car vous travaillez si souvent contre votre envie, votre intuition et vos propres désirs absolument raisonnables.

La discipline et la routine sont une partie très nécessaire de votre vie dans l'illusion, sinon la lessive ne se ferait pas, les enfants ne seraient pas nourris et votre patron pourrait vous licencier. Néanmoins, ne les laissez pas gouverner votre vie. Elles sont là pour vous aider, pas pour vous diriger, bien que nombre d’entre vous semblent se soumettre à tant de règles. Si vous avez le sentiment que votre vie est comme ça, alors vous avez vraiment besoin d'enquêter sur votre côté obscur — l’avez-vous totalement réprimé dans le but de survivre dans un environnement inamical et hostile ?

Ouvrez-vous à toutes vos pensées et à toutes vos émotions, observez-les sans jugement, et vous allez très probablement découvrir que, au moins une partie du temps, vous vous êtes gouvernés avec une main de fer inflexible. Vous verrez aussi que vous pouvez vous détendre, casser vos règles auto-imposées, et découvrir qu’aucune catastrophe ne se produit. Même dans l'illusion, la vie peut en fait être beaucoup moins contraignante et beaucoup plus amusante si vous vous autorisez à être simplement vous-mêmes !

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Message canalisé par John Smallman, traduit par Anne Duquesne

Commentaire (0)

500 caractères restants

Cancel or

www.fabiennekane.ch